Blog

RH, pour réussir votre transformation, devenez authentiques!

Avoir le courage de l’authenticité et de l’imperfection, c’est cela aussi l’intelligence émotionnelle. Intelligence émotionnelle dont l’entreprise, et donc les RH, vont grandement avoir besoin dans les mois à venir.

Recherche Dahu désespérément

Les statistiques le montrent : ce n’est pas la corrélation entre l’offre et le profil du candidat qui fait la réussite d’un recrutement. D’ailleurs, combien d’entre nous sont allés scruter sur LinkedIn, après un refus de notre dossier, la tête du candidat recruté en nous étonnant que son expérience soit si éloignée de l’annonce publiée?

Instauration du télétravail : accepter de diriger autrement

Le manager sceptique y voit parfois une possibilité extraordinaire pour ses subordonnés de ne rien faire. Et si on va plus loin dans le stéréotype, une fabuleuse opportunité pour la mère de famille de s’éviter un mode de garde coûteux.

Embrassez le robot!

Alors que les discours alarmistes sur la disparition de métiers par l’automatisation semblent vouloir faire mourir le travail humain, c’est vraisemblablement un scénario tout autre qui risque de se produire, permettant de développer un spectre de compétences humaines sans précédent et de créer de nouvelles opportunités insoupçonnées.

Organisation apprenante : pourquoi les responsables de formation devraient s’inspirer des méthodes de la Silicon Valley

Décider d’implémenter une culture d’apprentissage requiert d’utiliser un certain nombre d’outils. La première question qui vient aux dirigeants dans ce domaine est souvent « combien ça va coûter ? ». La réponse pourrait être « avec de la bonne volonté et de la créativité, pas grand-chose ». Le retour sur investissement pourrait être, en outre, positivement surprenant.

Et si implémenter une culture d’apprentissage était finalement assez simple?

Cette question autour du développement de cultures d’apprentissages n’est pas nouvelle ! Ce qui la fait souvent revenir en revanche, c’est certainement que les CEOs n’ont pas forcément les outils concrets pour la mettre en œuvre ou se sentent bloqués par l’idée d’une remise en question trop lourde. Et si ce n’était pas le cas?

Comment votre entreprise peut garantir l’employabilité de demain en changeant son mindset et sa culture?

Vous avez déjà probablement tout lu sur l’environnement professionnel mutant, agile, hyper rapide et incertain. Vous savez donc que, de plus en plus, les organisations performantes et leurs dirigeants se définissent par leur capacité à apprendre, s’adapter et innover rapidement.

Votre employeur est-il responsable de tous vos maux? oui, mais à 50%!

Tout à coup, l’entreprise est devenue le lit de tous nos maux, le responsable de toutes nos souffrances. En faisant oublier que dans tout conflit, dans toute relation, il y a deux interlocuteurs qui interagissent en coresponsabilité.

L’heure du travail sur soi a sonné

Saint Augustin a dit «le bonheur, c’est continuer à désirer ce que l’on possède». Si vraiment il n’y a plus rien que vous désirez dans votre job, alors c’est entendu. Mais si, en commençant à changer votre perception, vous trouvez suffisamment de raisons de rester, peut-être qu’il est simplement temps de travailler sur vous.

Je souffre donc je suis

Ça vous arrive souvent de renier ce qui est important pour vous dans la vie? Ça vous semble normal de vous satisfaire mollement d’un job, d’une vie qui vous pèse, vous empoisonne?

Que se passerait-il si vous deveniez vous-même?

Nous nous sommes habitués à cette surenchère entre salarié et entreprise, qui donne à la fois une importance démesurée au statut professionnel (ma vie=mon job) mais génère en outre le sentiment grandissant pour les deux parties de n’être finalement «jamais assez»